Deux questions à Fifi BAKA, membre du mouvement Rien Sans les Femmes
– qu’est ce qui t’a motivé à adhérer à Rien Sans Les Femmes?
– depuis ton adhésion, quelle est l’activité qui t’a le plus marqué?
Voici ses réponses:
1. En tant qu’activiste des droits humains de manière générale et de ceux de la femme de manière particulière, je suis attachée et engagée à la cause des droits des femmes et des hommes aux chances égales.
Aussi ,j’ai été motivé à intégrer le mouvement Rien Sans les Femmes qui est le cadre nous permettant d’ unifier et amplifier les voix des femmes congolaises, pour l’amélioration de l’impact des interventions en faveur de la participation politique des femmes, de l’équité et de l’égal accès des femmes et des hommes aux positions décisionnelles à tous les niveaux.
Ce mouvement nous offre des opportunités de collaboration et de travail en synergie nécessaires.
2. Toutes les activités que nous menons sont importantes, mais il serait illogique d’ignorer la grande mobilisation de 2015 concrétisée par la signature par plus de 200.000 personne de la pétition pour demander de changer l’alinéa 4 de l’article 13 de la loi électorale et la promulgation de la loi sur la parité..
De même pour la campagne de plaidoyer menée en mars 2016 à Kinshasa, qui a abouti à la signature de 43 actes d’engagement dont nous continuons à faire le suivi.

Partager ceci: