Les nouveaux gouverneurs doivent nommer 40 à 50 % de femmes ministres et membres des cabinets ministériels.

Pas de découragement à “Rien sans les femmes” après  qu’aucune femme n’aie...

Lire la suite