J’adhère comme citoyen(ne)…

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre pays (obligatoire)

Si votre pays est laRdC, indiquez votre province

Votre message (souhaitable): expliquez pourquoi/comment vous adhérez

Votre photo (512Ko maximum) (facultatif)

  

En cliquant sur "J'adhère", je donne mon accord pour que mon adhésion, mon nom, ma photo ou ma vidéo soient éventuellement publiés sur le site riensanslesfemmes.org
(N.B.: votre adresse e-mail ne sera pas publiée)

… et je rejoins d’autres citoyen(ne)s  pour la parité

Lutaladio Bénite (RdC, Kongo-Central)
sois parmi ces femmes qui posent leurs pierres pour le développement des nos communautés. petite qu'elle soit n'hésite pas. pose la! Elle peut être très angulaire, capable d'apporter un changement radical au sein de nos sociétés.

CIRUMIRA Christophe (RdC, Sud-Kivu)
C'est valoriser les droits de la femme, sa participation et son implication effective à la gestion de la chose publique stratégie de la bonne gouvernace pour atteindre le développement durable en RDC.

CIRUMIRA Christophe (RdC, ...)
Valoriser les droits de la femme et son implication effective dans la gestion de la chose publique comme stratégie de la bonne gouvernance en vue d'atteindre le développement durable en RD Congo.

MITWELE Marianne (RdC, Tanganyika)
je salut l'initiative de créer cette plateforme qui contribue à l'éveil de conscience de femme sur la parité qui est encore mal comprise ou non acceptée par quelques femmes ou partenaires hommes. j'aimerai m'en ressourcer ou contribuer pour aller en avant à la recherche de la bonne gouvernance surtout en cette période préélectorale.

Enack Makunda (RdC, Nord-Kivu)
Je suis écrivain féministe congolais qui habite à Goma en République Démocratique du Congo. Ma vie professionnelle est consacrée pour implémenter des actions pour lutter contre les conflits violents, les injustices sociales, les inégalités sociales et les traitements discriminatoire à l’égard des femmes au sein des communautés vivant en République Démocratique du Congo. Depuis 2010, je milite dans les programmes de valorisation des statuts de femmes dans le processus de Paix au sein des communautés vivant en République Démocratique du Congo. Je me suis engagé à mettre en valeur les rôles joués par les femmes dans le contexte post-conflit où les opportunités d’emploi et sécurité représente un défi pour les hommes d’assumer le rôle de pourvoyeur de besoins au sein de leurs ménages. Dans ce contexte volatils les femmes démontrent leurs capacités de résilience pour répondre au besoin de manages à travers des activités économiques à petites échelles. Cet engament rencontrent des défis d’une part liés aux discriminations bâties du statut que les coutumes rétrogrades ont construits pour justifier les préjugés et stéréotypes à l’égard de l’identité féminine et d’autre part à la législation qui restreint la jouissance des droits, opportunités d’épanouissement social et économique pour les femmes. Pour répondre à ces défis, j’ai été impliqué pour initier des actions novatrices focalisées sur : L’amélioration des capacités entrepreneuriales pour accroitre les volumes de leurs affaires, garantir leurs autonomies, et soutenir l’accès aux opportunités économiques y compris les services offerts par les institutions des microfinances. La masculinité positive comme approche pour engager les femmes et leurs époux au partenariat au sein de couples. Et les actions de plaidoyer avec les décideurs pour redorer la dignité de la femme congolaise en initiant de lois plus équitables et abolir les pratiques discriminatoires dont elles sont victimes au sein de leur famille, foyer, communauté en République Démocratique du Congo. Vous pouvez trouver sur les pages web ci-dessous, certaines actions de mon engagement comme homme activiste, travaillant comme modèle positif pour d’autres hommes en réagissant et en prenant position contre les inégalités et le traitement discriminatoire à l’égard des femmes dans ma vie quotidienne : Mon portrait de féministe : http://www.international-alert.org/stories/peacebuilders-story-enack-makunda-bendela-drc Ma Création artistique pour respect de la dignité hommes et femmes en RDC : http://www.international-alert.org/media/song-peace-democratic-republic-congo Poème ‘Le Monde à l’Envers’, Plateforme des écrivains des Grands Lacs Africains, Anthologie Emergences : Renaître ensemble à la page 10 : https://sembura.files.wordpress.com/2013/02/anthologie-i-emergences-renac3aetre-ensemble.pdf Les hommes et les femmes sont dignes au même titre (cette réflexion a atteint 44 674 personnes): https://www.facebook.com/worldofpeaceorg/photos/a.1627633714187007.1073741829.1624673084483070/2030076590609382/?type=3&theater La matière première qui fabrique les femmes est d'une pureté que le produit l'est aussi. Imagine la dimension humaine que les femmes ont démontré à travers le monde à des époques et sociétés différentes (cette réflexion a atteint 117 668 personnes) : https://www.facebook.com/worldofpeaceorg/photos/a.1627633714187007.1073741829.1624673084483070/1754458028171241/?type=3&theater

VANGISIVAVI Odette (RdC, Nord-Kivu)
je suis fière d'être membre du mouvement rien sans les femmes pour défendre le droit de la femme et vulgariser les lois portant sur la protection des droits de la femme. je m'engage à être disponible pour tous travaux pour défendre les droit de la femme à tous le niveaux possible et à tout temps.

HABYARA Aimable (RdC, Nord-Kivu)
A près les differentes histoires et cas assistés su la marginalisation des femmes suis très heureux et fièrede joindre ce groupe dans le cadre de réduir ce genre de comportement et l'eradique complétement si possible les femmes contribuent plus que les hommes sur la vie humaine

Mujinga Astrid (RdC, Sud-Kivu)
J'adhère et fais adhérer mon organisation car nous poursuivons les mêmes objectifs à savoir lutter contre toutes sortes de discriminations à l'égard de la femme et de la jeune fille pour atteindre la parité et l'égalité du genre.

Busomoke Rachel (RdC, Nord-Kivu)

MANGAZA KINGOMBE CLOTILDE (RdC, Kinshasa)
Je m'adhère pour soutenir cette initiative; parce que entant que femme leader je pense l'apport de la femme aux instances de prise des décisions est incontournable.

Kavira Muyisa Diane Syntiche (RdC, Nord-Kivu)
Bonjour.j'ai visité le cite du groupe rien sans les femmes, ça m'a trop intéressé. Vu la violence faite au femmes et la marginalisation de la femme dans notre société, je me suis dit qu'adhérer à ce groupe aiderai a atteindre ma vision.

Kiombwe Kilwahe Chimène (RdC, Nord-Kivu)
Comment faire valoriser les atouts dont disposent les femmes congolaises? Mon principal questionnement que je trouve qu'en m'inscrivant à l'idéologie du Mouvement Rien sans les Femmes, trouvera une réponse. La transformation de ce pays n'exige que l'implication des femmes. Je m'engage dans le plaidoyer

Alain MAGURU Féministe (RdC, Sud-Kivu)
Je milite depuis près de 19 ans pour la valorisation de la Femme. Actuellement, ma lutte c'est pour l'émergence d'une nouvelle génération féminine plus compétitive.

ALPHEE SHUKURU (RdC, Sud-Kivu)

ALPHEE SHUKURU (RdC, Sud-Kivu)

YELE Augustin (RdC, Sankuru)
J'adhere pour faire comprendre aux hommes que la femme est incotournable dans toute les societes. ils doivent accepter l'implication de la femme sur la gestion du menage et elle doit etre conjointe.

KAVIRA LINDA Linda (RdC, Nord-Kivu)
le pourquoi: je m'engage à militer pour l'égalité de genre en promouvant la participation de la femme à la gestion de la chose publique et cela à tous les niveaux le comment: en conscientisant la communauté et surtout les hommes qui sont généralement décideur à la promotion et au respect de l'égalité de genre

KAVIRA LINDA Linda (RdC, Nord-Kivu)
le pourquoi: je m'engage à militer pour l'égalité de genre en promouvant la participation de la femme à la gestion de la chose publique et cela à tous les niveaux le comment: en conscientisant la communauté et surtout les hommes qui sont généralement décideur à la promotion et au respect de l'égalité de genre

TSHIZANGA MUKUNDI Patricia (RdC, Kinshasa)
Dieu n'a pas tiré la femme sous le pied de l'homme pour être son esclave, ni sur la tête pour être supérieur à l'homme, mais Dieu a tiré la femme au niveau des côtes cela sous entend la complémentarité. j'adhère à ce mouvement car je sais que la femme a un grand rôle à jouer du côté de l'homme. Et cette femme doit connaître ses droits ainsi que ses devoirs pour faire reconnaître son existence, ses capacités et ses compétences à l'homme. Car ensemble on est plus fort que seul!!!

BAENI BIFUKO Kelvin (RdC, Nord-Kivu)
Je m'engages à militer pour l'équilibre entre les Paysans et Paysans avec une attention plus particulières sur la femmes pour un bénéfice équitable en faveur des uns et des autres.

BAENI BIFUKO Kelvin (RdC, Nord-Kivu)
Je prends l'engagement de militer pour l'équilibre entre les paysans et paysannes avec une attention plus particulière sur la femme pour un bénéfice équitable en faveurs des uns et des autres.

MUSHERA Wani Arlette (RdC, Sud-Kivu)
Bonjour je souhaite adhérer au mouvement rien sans les femmes car je veux contribuer positivement à l'autonomisation de la femme mais aussi changer la condition de vie de la femme congolaise dont les droits sont les plus souvent bafoués. Merci

mukendi philomene (RdC, Sankuru)
soutenir les droits humain des femmes

Kirongozi Tresor (RdC, Nord-Kivu)
je madhere ici parce que je suis écrivain et défenseur de droits de la femme.je chante aussi pour les femmes parcequelles sont nos propre mère

Kabasubabo Mireille (RdC, Kinshasa)
Bonjour, J’adhère parce que j'aimerais pouvoir soutenir les actions menées dans mon pays pour parvenir à une société équitable dans laquelle la femme est partie prenante irréfutable dans toutes les instances de prise de décisions. Je fais partie d'une Plateforme International de la Société Civile dans le cadre du New Deal pour l'Engagement dans les Etats Fragiles. Nous menons faisons aussi des plaidoyers pour la mise en oeuvre de la Résolution 1325 et 2250 des Nations Unies dans les Etats Fragiles. Je crois que mon adhésion à 'Rien Sans Les Femmes' me permettra de mieux poursuivre mon rôle de Chargée des Politiques et des Communications dans la Plateforme International de la Société Civile en tenant compte de ce que fait la Société Civile en RDC sur les aspects liés au genre. Bien a vous, M

mukendi PHILOMENE (RdC, Kinshasa)
parce que je suis activiste des droits des femmes

YALENGA Evia (RdC, Kinshasa)
j'adhère au mouvement ## Rien sans les femmes ## car pour sauver l'humanité, Dieu a recouru à la femme et étant que chrétienne, je soutiens tout ce qui est en rapport avec le développement de la femme. je pense qu'il est temps de reconnaître à la femme congolaise la place qui lui revient dans toutes les processus du développement et dans les institutions du pays. je crois qu'à travers ce mouvement, la femme comprendra qu'elle a les mêmes capacités que l'homme et elle est un agent important pour la construction d'une nation congolaise. ainsi je me joins à ce mouvement pour mener cette lutte.

ASANI MUTENTU HUR (RdC, Kinshasa)
Il m'est indispensable de reposer mon dévouement pour la lutte des droits des femmes via la lutte de l'égalité ''femmes-hommes'' sur un substrat légal mieux juridique. Ainsi, évoquons l'article Ier de la déclaration universelle des droits de l'homme qui dispose: '' Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité ''. Eu égard à la sacralité qui émaille la femme d'où la nécessité de la protéger; mais aussi le fait que l'homme n'est pas plus Humain que la femme d'où la pertinence de l'égalité; la vulnérabilité couplée de discrimination dont elle est victime, il nous est fort impérieux de nous affilier à une structure afin de palier à la problématique de la discrimination de la gente féminine. Cela dit, militer pour l'égalité est à la fois une obligation sacrée, sociologique et juridique. J'entends lutter pour la gente féminine en menant des actions tant soient-elles sensibilisatrices ou dans une optique de faire pression au gouvernement. Je pense, que le combat des femmes est avant tout le combat de tout Homme, de tout Humain si vous voulez bien. Je prends l'engagement de ne jamais m'écarter de l'idée maitresse: la parité hommes-femmes dans la gestion de la chose publique mais aussi de mettre mon '' ars bene dicendi'' mieux '' la rhétorique '' et ma plume teintée du ''juridique'' à ce noble combat pour porter au rang d'huile la cause de la femme cela valant un pesant d'Or.

ANGALIA Cadeau (RdC, Sud-Kivu)
J'adhère à ce mouvement par ce que je lutte pour l'égalité du genre sur tous les secteurs de la vie.

Burume Pascal (RdC, Sud-Kivu)
Je suis toujours intéressé par la question des droits de l'homme et celle du genre